Le portage salarial est une solution pour les consultants afin d’exercer leur activité en parfaite autonomie tout en profitant des divers avantages du statut de salarié. En effet, la société de portage joue le rôle d’intermédiaire entre la société cliente et le consultant.

Ce que dit la loi à propos du portage salarial

Au niveau de la loi, des précisions ont été faîtes le 25 juin 2008 dans le code du Travail. Cette nouvelle réglementation a permis de définir la légitimité et le cadre du portage salarial.

« Art. L. 1251-64. – Le portage salarial est un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes, comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage. Il garantit les droits de la personne portée sur son apport de clientèle. »

Ainsi, l’expert porté va pouvoir bénéficier d’une meilleure autonomie dans l’exécution de son travail en bénéficiant également des différents avantages que procurent le statut de salarié. En revanche, c’est à lui de démarcher ses clients et de s’occuper de la négociation quant au montant de ses interventions.

En parallèle, la société de portage va signer un contrat de travail avec le consultant porté et un contrat de prestation avec le client.

Quelles activités sont concernées

Les activités concernées par le portage salarial sont principalement des tâches pour les consultants mais aussi, des missions pour les formateurs.

La différence du portage et de l’intérim

L’intérim et le portage salarial sont souvent confondus, mais restent différents sur 3 grands points :

  • Contrairement à un contrat d’intérim, avec le portage salarial, le porté est responsable et propriétaire de sa clientèle.
  • Le porté est entièrement autonome quant à la gestion de sa clientèle et la manière de réalisation des missions sous contrat.
  • La rémunération est établie après une négociation du porté.

Les avantages du portage salarial

Comme dit précédemment, le porté va bénéficier du statut de salarié qui présente entre-autre, les avantages suivants : Les congés payés, la prime de précarité, la couverture sociale (retraite, sécurité sociale).

Il va également pouvoir transformer ses honoraires en salaire et profiter d’une situation plus stable. Il pourra également profiter du service de formation continue qui est attribué aux salariés.