Jusqu’à la fin de l’année 2015 on pouvait presque croire à la disparition irrémédiable des petites brasseries dans l’Hexagone. L’État avait levé de nouveaux impôts sur la bière et la consommation était en berne depuis quelques années. Au début de l’été, la Cour des Comptes avait même requit l’augmentation des taxes sur l’alcool. Heureusement, depuis un an la consommation de bière repart à la hausse !

Une année de hausse après trente ans de baisse

Depuis trente ans la consommation de bière baissait de 1% chaque année, c’est-à-dire que les brasseries vendaient en 2015 près d’un tiers de volume de bière en moins par rapport à 1985. Cette baisse de la consommation a eu un grand impact sur l’ensemble de la filière puisque ce sont les petits producteurs qui en ont subis les conséquences. De nombreuses brasseries ont été fermées et les grandes marques telles que Heineken, 1664 ou Leffe n’ont cessé de grandir pendant ce temps là. Le développement de ces marques n’a pas été totalement néfaste puisqu’elles ont sans cesse dû innover et nous proposer de nouveaux produits. Nous avons même vu émerger des types de machine à bière pour les particuliers. Plus besoin d’aller dans un bar pour déguster une bonne mousse pression, à présent tout se fait à la maison !

Aujourd’hui, la consommation de bière en France est de 30 litres par an par habitant. Cela place la France au 26ème rang, en volume par habitant, sur les 28 pays européens.
Assez paradoxalement, l’augmentation de la consommation de bière constatée en 2015 est liée à la diversification de l’offre. De nombreux nostalgiques ont créé leurs micro-brasseries et proposent des bières qui se démarquent des unes des autres grâce à des recettes maisons, des ingrédients secrets et la possibilité d’adapter leurs fûts à la machine à bière que vous possédez à la maison.

Pour plus d’informations sur ce sujet, nous vous conseillons cet article