Catégories

Optimiser ses remboursements de soins psychologiques : les astuces à connaître

Optimiser ses remboursements de soins psychologiques : les astuces à connaître

Aujourd’hui encore, la psychologie n’est pas considérée comme une médecine au même titre que la psychiatrie. Ceci dit, les remboursements des soins psychologiques sont traités autrement. On peut tout de même espérer une prise en charge de ceux-ci sous certaines conditions, grâce entre autres au dispositif « Mon Psy ». Dans cet article, nous allons nous focaliser sur les remboursements de ces séances chez un psychologue.

Ne pas confondre « psychologue » et « psychiatre »

Contrairement à ce que l’on croit, le psychologue n’est pas un professionnel de la santé, même s’il a fait cinq ans d’études universitaires en psychologie. Il n’est pas apte à prescrire des médicaments ou à élaborer une feuille de soins. Si son patient a besoin d’un traitement spécifique, il fera appel à un médecin généraliste. Le psychologue a plutôt un rôle d’accompagnateur en aidant son patient à mettre le doigt sur l’origine de sa souffrance ou de son mal-être et à le surmonter. Le psychiatre, lui, est un professionnel de la santé, un médecin spécialisé qui a fait des études de médecine. Il est donc habilité à poser un diagnostic et à traiter les troubles mentaux dont souffre son patient.

A voir aussi : Les meilleurs remèdes naturels pour une digestion saine et améliorée

Vous pouvez déjà mieux comprendre pourquoi les séances chez le psychologue ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale. Notez toutefois que depuis 2022, la situation a changé. Vous pouvez espérer un remboursement de ces soins psychologiques grâce à la Sécurité Sociale, mais aussi avec la complémentaire santé.

A lire également : Les différentes interventions de chirurgie esthétique pour retrouver une silhouette harmonieuse

Le dispositif « Mon Psy », pour le remboursement des soins psychologiques

Après le covid, les consultations psychologiques ont fortement augmenté. Cette situation n’est pas passée inaperçue aux yeux de l’Etat qu’il a décidé d’adopter une loi axée sur le remboursement des consultations chez le psychologue. C’est de là que le dispositif « Mon Psy » a vu le jour et il est entré en vigueur depuis avril 2022. Il concerne toute personne âgée de trois ans ou plus.

« Mon Psy » fait profiter d’un remboursement de huit séances de soins psychologiques. Ces consultations sont prises en charge par la Sécurité sociale à hauteur de 60%. Si vous avez une mutuelle, les 40% restants seront également remboursés. Notez toutefois que le remboursement n’est valable que si vous consultez un des psychologues conventionnés. Que vous avez des difficultés à dormir, des troubles alimentaires, une addiction ou que vous soyez déprimé, stressé ou anxieux, pensez à consulter un psychologue et profitez de ce dispositif.

Le remboursement des soins psychologiques par la mutuelle

L’intervention de l’Assurance maladie dans ce cadre de consultation psychologique est limitée. Elle ne prend en charge que 60% des huit séances de soins chez le psychologue. Les 40% devraient être pris en charge par la mutuelle. Seulement, vous devez comprendre que le remboursement par la mutuelle ne sera pas le même d’un cas à un autre. Les conditions de remboursement de ces soins psychologiques dépendent en grande partie du type de formule que vous avez pris au départ. Si vous n’avez pas encore de mutuelle, il est important de bien la choisir et de sélectionner celle qui est adaptée à votre profil.

Articles similaires

Lire aussi x