Catégories

Comment calculer sa taxe carbone ?

Comment calculer sa taxe carbone ?

La taxe carbone est un outil fiscal permettant de réduire au maximum les agressions contre l’environnement. Il n’existe pas de montant fixe à payer, car cela peut varier en fonction des ménages, entreprises ou industries de production. Comment la calculer ? Découvrez ici les différentes manières de calculer votre taxe carbone.

Prélèvement de la taxe carbone

La taxe carbone peut être prélevée de deux manières : en amont et en aval. En amont, il faut tenir compte de l’émission de CO2 tout au long de la production et de la distribution du produit ou du service.

A lire aussi : Comment acheter une voiture dans un garage ?

C’est un prélèvement rarement utilisé, car sa comptabilité carbone est très délicate. Le prélèvement en aval, quant à lui, se fait sur les consommations finales d’énergies fossiles.

La taxe carbone est ainsi associée aux taxes sur l’énergie qui couvrent le prix final de l’essence, du gazole, du gaz naturel, du fioul, etc.

A lire en complément : Quelle batterie Peugeot Partner choisir ?

Il est important de noter le principe fondamental de la taxe de carbone : plus un produit ou un service émet de gaz à effet de serre, plus la taxe est élevée. C’est l’une des conséquences du principe « pollueur-payeur ».

Calcul de la taxe carbone

Pour calculer la taxe carbone, il faut utiliser le tarif de base CO2 ou la taxe carbone fixe. Il s’agit du prix à la tonne de carbone fixé par le gouvernement.

Celui-ci peut varier en fonction du pays où vous vous trouvez. En France par exemple, le tarif de base était de 7 € la tonne de C02 avant de passer à 44,6 € en 2019.

Il doit atteindre 100 € par tonne d’ici 2030, d’après les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte.

En général, les montants de la taxe carbone du gazole et de l’essence sont particulièrement plus élevés que ceux du gaz naturel ménage, du charbon et du fioul domestique. Ainsi, à une quantité donnée de tonne de CO2 émise, correspond un montant spécifique.

Si vous détenez un véhicule polluant, qu’il soit neuf ou d’occasion, vous devrez payer un malus. Celui-ci doit être déclaré au centre des impôts avant la fin de chaque année, c’est-à-dire avant le 31 décembre de chaque année.

Pour calculer votre malus, vous devez prendre en compte le nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule (CV). Le tarif peut varier de 100 € à 1000 € selon la puissance fiscale du véhicule.

Pour calculer sa taxe carbone, il est important de maîtriser le type de prélèvement de la taxe carbone, ainsi que la taxe par tonne de carbone fixée par l’État. Pour le malus, il faut tenir compte du nombre de chevaux fiscaux.

Articles similaires

Lire aussi x