Catégories

Comment fonctionne la plomberie dans une maison ?

Comment fonctionne la plomberie dans une maison ?

La connaissance de la base en plomberie est nécessaire pour assurer n’importe quel travail dans le domaine. En effet, quatre différents circuits de plomberie se trouvent dans les maisons. Il s’agit du système de ventilation des tuyaux, du circuit d’eau chaude et celui d’eau froide, et enfin l’évacuation des eaux usées. Ce mini-guide vous relate le fonctionnement de chacun de ces circuits.

Les circuits d’eau chaude et froide

Le système d’alimentation d’une ville est raccordé de façon générale aux habitations. L’eau prend en effet, par les canaux de branchement. À partir des colonnes d’eau, elle est ensuite répartie dans les raccordements de toutes les pièces. Une fois au niveau du chauffe-eau, elle se scinde en deux systèmes : eau chaude et eau froide.

A lire également : La cheminée décorative électrique pour chauffer et sublimer son intérieur

La vanne d’arrêt d’eau et le compteur se trouvent au niveau du point de liaison entre le réseau du bâtiment et celui général. Ces deux éléments servent à stopper dans toute la maison, l’arrivée de l’eau. Par ailleurs, bien que ce soit chose rare, il est possible de rencontrer deux circuits d’eau froide dans une maison. Ces circuits servent à dissocier en effet l’eau courante de celle potable.

Le système d’évacuation des eaux usées

Les canalisations collectent les eaux usées provenant des toilettes, des puisards, etc. Afin de conduire celles-ci vers le collecteur principal, tous ces canaux se dirigent vers la même colonne. Pour finir, ces eaux usées sont rejetées au sein du système d’égout collectif urbain.

A voir aussi : Les avantages des volets battants en aluminium électriques

Le système de ventilation

À l’intérieur du bâtiment, il existe une colonne de ventilation. Cette dernière assure le maintien au sein de tous les systèmes secondaires. Dans l’optique de rejeter l’air ayant circulé, cette canalisation débouche sur le toit.

Les pré-requis pour effectuer des tâches de plomberie

Les canalisations d’évacuation sont constituées de nos jours, de matériaux faits en plastiques. Ces matériaux sont souvent en PVC. Peu onéreuses et légères, les arrivées d’eau sont soit en polypropylène ou soit en polyéthylène. Moins bruyantes et très résistantes, les tuyauteries en cuivre sont plus lourdes, donc difficiles à porter.

Veillez à couper l’arrivée générale de l’eau, avant tous travaux de plomberie. Le dispositif d’arrivée général de l’eau se situe souvent à l’entrée de votre appartement ou dans la cave. Enfin, pour une meilleure sérénité et sécurité, faites appel à un plombier professionnel pour la réalisation de vos travaux de plomberie.

En définitive, il existe quatre systèmes de plomberie dans une maison. Chaque système a son propre fonctionnement.

Les différents types de tuyaux utilisés en plomberie

Pour assurer le bon fonctionnement du réseau de plomberie d’une maison, pensez à bien choisir les bons types de tuyaux. En effet, différents matériaux peuvent être utilisés en plomberie pour répondre aux besoins spécifiques de chaque système.

L’un des tuyaux les plus couramment utilisés est le tuyau en PVC. Ce matériau plastique offre de nombreux avantages, notamment sa résistance à la corrosion et son prix abordable. Les tuyaux en PVC conviennent parfaitement aux systèmes d’évacuation des eaux usées et des eaux pluviales. Ils sont légers et faciles à installer, ce qui en fait un choix populaire dans le domaine de la construction.

Un autre type courant de tuyau est le tuyau en cuivre. Réputé pour sa durabilité et sa longévité, le cuivre est souvent utilisé pour les canalisations d’eau potable. Les tuyaux en cuivre offrent une excellente résistance à la corrosion ainsi qu’une bonne conductivité thermique. Ils peuvent être plus coûteux que d’autres options sur le marché.

Les tuyaux en polypropylène (PP) ou polyéthylène réticulé (PER) sont aussi très prisés dans l’industrie de la plomberie. Ces matériaux synthétiques présentent l’avantage d’être flexibles et résistants aux chocs. Ils sont principalement utilisés pour les conduites d’eau chaude ou froide sous pression.

Il existe aussi des alternatives écologiques telles que les tuyaux en acier inoxydable ou les tuyaux en matériaux composites. L’acier inoxydable est apprécié pour sa résistance à la corrosion et son aspect esthétique. Les tuyaux en matériaux composites, quant à eux, combinent différentes couches de polymères et de fibres pour offrir une grande résistance mécanique tout en étant légers.

Avant de choisir un type de tuyau, pensez à bien cibler la plomberie concernée. La pression, la température et la compatibilité avec les produits chimiques doivent être pris en compte lors du choix des tuyaux. Il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié qui saura vous conseiller judicieusement sur le meilleur matériau adapté à votre projet.

Chaque type de tuyau utilisé en plomberie présente ses caractéristiques propres et doit être sélectionné avec soin selon l’usage prévu. La diversité des matériaux disponibles offre aux professionnels une palette d’options afin d’assurer le bon fonctionnement du réseau hydraulique dans une maison.

Les outils nécessaires pour réaliser des travaux de plomberie

Pour réaliser des travaux de plomberie dans une maison, pensez à bien organiser vos tâches de plomberie.

Le premier outil indispensable à avoir dans votre boîte à outils est le tournevis. Il existe différents types de tournevis adaptés aux différentes vis que vous pouvez rencontrer lors des réparations. Un bon jeu comprendra des tournevis plats et cruciformes avec des tailles variées pour répondre à tous vos besoins.

Un autre outil incontournable est la fameuse pince multiprise, aussi connue sous le nom de pince universelle. Cette pince polyvalente sert à saisir, tenir, tordre et desserrer divers éléments. Elle permet notamment de manipuler les écrous et raccords en toute facilité.

Dans le cadre des travaux de plomberie, il est primordial d’avoir une clé à molette. Cette clé ajustable permet de resserrer ou desserrer les écrous sur les tuyaux ou les robinets. Elle offre une grande flexibilité grâce à sa mâchoire réglable qui s’adapte aux dimensions nécessaires.

En parlant d’écrous et raccords, posséder une bonne paire de pinces coupe-tubes sera aussi très utile. Ces pinces spécifiques permettent de couper proprement les tubes en cuivre ou PVC afin d’obtenir des raccords précis.

Un autre outil indispensable pour la plomberie est le détecteur de fuites. Cet appareil électronique détecte les fuites dans les canalisations et vous permet de les réparer rapidement.

Articles similaires

Lire aussi x