Catégories

Le soutien-gorge, bon ou mauvais pour la santé des seins ?

Le soutien-gorge, bon ou mauvais pour la santé des seins ?

Depuis l’avènement de la tendance « No bra », les problématiques relatives à la santé des seins ont refait surface. Porter des soutiens-gorge est contester par une catégorie de femmes depuis le milieu du XXe siècle. Ces protestations s’accentuent ces dernières années à cause des impacts négatifs du soutien-gorge sur les seins. Néanmoins, une catégorie de femmes reste convaincue par les bienfaits de ce sous-vêtement. Voici le point sur les avantages et les inconvénients de cette lingerie.

Les inconvénients du soutien-gorge pour la santé des seins

Les experts en médecine certifient que la compression des seins pendant plusieurs heures dans un soutien-gorge présente des inconvénients. En effet, selon eux, les tissus de ce sous-vêtement ne favorisent pas la libération de toxines. Ce textile bloque les déchets libérés par les cellules graisseuses situées au niveau de la poitrine.

A découvrir également : Comment se fait une permanente homme ?

Aussi, porter un soutien-gorge obstrue la circulation lymphatique dans les cellules cutanées. Ces dysfonctionnements peuvent entraîner d’importants dommages sanitaires lorsque vous compressez les seins pendant plusieurs heures. À ce sujet, un spécialiste britannique en santé des seins atteste que le port continu d’un soutien-gorge pendant 24 heures est dangereux pour la santé des femmes.

Selon l’expert, conserver cette lingerie pendant toute une journée favoriserait le développement de cellules cancéreuses. La croissance de cette maladie serait due à la rétention des toxines produites au niveau de la poitrine pendant la journée. En outre, certaines femmes peuvent développer des pathologies graves comme les kystes, tumeurs… au niveau des seins.

A lire également : Quels sont les sacs à main tendance ?

Autres impacts sanitaires du soutien-gorge sur les seins

De nombreuses études de santé ont permis de mesurer les impacts sanitaires du soutien-gorge sur les seins. Il s’avère que l’ossature de la lingerie exerce une forte pression sur les ganglions lymphatiques situés au niveau de la poitrine des femmes. Cette coercition entraîne :

  • la formation des œdèmes ;
  • la mauvaise circulation lymphatique et
  • les processus inflammatoires chroniques.

Ainsi, ces difficultés relatives au fonctionnement normal des organes mammaires renforcent le développement du cancer de sein. Dans la majorité des cas, ces pathologies s’observent chez les jeunes femmes âgées de 18 à 35 ans.

L’affaiblissement des clavicules chez les femmes

soutien-gorge

Le port du soutien-gorge affaiblit les clavicules chez les femmes. Ce ramollissement des muscles situés dans la partie supérieure de la poitrine s’explique par le poids engendré par la suspension des seins avec le sous-vêtement. En effet, les bretelles de la lingerie reposent sur les os de l’épaule, notamment lorsque vous portez un demi-maillot.

Aussi, cette pression sur les clavicules peut se ressentir également au niveau de la cage thoracique et des côtes. De nombreuses femmes affirment qu’elles ressentent une compression directement sur la poitrine, juste en dessous des seins. Une poignée de la gent féminine a des difficultés respiratoires à respirer après avoir passé plusieurs heures dans leur lingerie pour les seins.

Ce problème s’observe davantage lorsque les femmes portent un sous-vêtement mal adapté à la taille de leur poitrine. Selon les spécialistes en santé des seins, un mauvais choix de soutien-gorge est susceptible d’endommager les ligaments situés au niveau de la cage thoracique. En portant votre soutif sur le long terme, vous risquez de développer des douleurs chroniques.

Les types de douleurs dues au soutien-gorge

La compression exercée par les soutiens-gorge entraîne des désagréments sur l’ossature de votre organisme. Ces dommages bénins pour la plupart peuvent entraver les tissus nerveux et par ricochet leur activité dans l’organisme. Les études réalisées sur le sujet montrent que le thorax, les épaules et le cou sont les organes qui subissent davantage cette pression.

Ainsi, de nombreuses femmes souffrent de douleurs cervicales et dorsales à cause de leurs soutiens-gorge. De même, le poids des seins supporté par les épaules favorise ces différentes inflammations causées par votre sous-vêtement. Notez aussi que les bretelles peuvent entraîner des lacérations fines sur les peaux sensibles. Sans oublier les irritations cutanées dues à la qualité du textile.

Quelques avantages du soutien-gorge

Malgré les inconvénients du soutien-gorge sur la santé des seins et de la poitrine, les femmes lui découvrent certains avantages. Les bienfaits de ce sous-vêtement n’exemptent pas les utilisatrices des problèmes sanitaires relatifs au port de cette lingerie.

Soutenir le poids des seins

Bien que l’organisme se donne les moyens pour assurer un bon maintien des seins sans l’aide du soutien-gorge, cette lingerie soulage beaucoup de femmes. En réalité, une catégorie de la gent féminine affirme que ce sous-vêtement aide à supporter le poids de leurs seins généreux. La majorité de ces dernières affirme que le gros volume de leur poitrine agit sur leurs squelettes dorsaux.

Renforcer la confiance en soi

La grossesse, l’allaitement, l’âge… sont autant de facteurs naturels qui affectent la fermeté des seins au fil des années. Chez certaines femmes l’amaigrissement est également une situation qui justifie l’affaissement de la poitrine en dessous du sillon sous-mammaire.

À partir de ces moments, la plupart des femmes perdent confiance en elles, car ces dernières remettent en cause leur féminité. De ce fait, le soutien-gorge leur permet de renforcer leur estime personnelle. La majorité porte ce sous-vêtement pour améliorer l’allure de la poitrine qui s’affaisse. Ainsi, cette lingerie est un accessoire qui renforce la sensualité féminine.

Articles similaires

Lire aussi x