Catégories

Tout ce qu’il y a à savoir avant de faire du trek en Chili

Tout ce qu’il y a à savoir avant de faire du trek en Chili

Vous êtes un passionné d’aventure et vous avez un penchant pour l’exploration de paysages époustouflants ? Le Chili pourrait bien être votre prochaine destination de trekking. Mais avant de lacer vos chaussures de randonnée et de partir à l’aventure au Chili, il y a quelques points essentiels à connaître. Dans ce guide, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir avant de partir en randonnée au Chili, afin de vous assurer une expérience inoubliable et sûre.

Le meilleur moment pour partir

La géographie chilienne est très diversifiée.  Par conséquent, le meilleur moment pour faire un voyage au Chili peut varier considérablement en fonction de la région que vous prévoyez d’explorer. En général, la meilleure période pour visiter le Chili est l’été, qui s’étend de novembre à mars. Pendant cette période, le climat est plus tempéré. Le soleil se couche un peu plus tard, ce qui offre une période de clarté plus longtemps, idéal pour le trekking.

A voir aussi : Top 10 cadeaux de Noël pour les joueurs d'airsoft

Toutefois, les saisons optimales de trekking peuvent varier d’une région à l’autre. Par exemple, si vous rêvez de conquérir le circuit emblématique des Torres del Paine en Patagonie, préférez la fin du printemps (novembre) ou le début de l’automne (mars) pour éviter les pics d’affluence de l’été. En revanche, si vous prévoyez de faire du trekking dans le désert d’Atacama ou dans les régions septentrionales, envisagez de vous y rendre pendant les saisons intermédiaires, comme en septembre ou en octobre.

A lire en complément : Hommage en musique : top des chansons émouvantes sur la perte d'un proche

Que mettre dans sa valise ?

Peu importe où on prévoit de voyager, il est essentiel de bien faire es bagages. Voici une liste des éléments essentiels à emporter pour le Chili :

  • Des chaussures solides : Investissez dans une bonne paire de chaussures de randonnée imperméables et résistantes aux chevilles. Vos pieds vous remercieront après de longues heures passées sur les sentiers.
  • Vêtements en plusieurs couches : Le climat du Chili peut être imprévisible. Prévoyez des couches de base légère et absorbant, des couches intermédiaires isolantes et une couche extérieure imperméable pour vous adapter aux conditions changeantes.
  • Sac à dos : Optez pour un sac à dos confortable et ajustable pour transporter l’essentiel, comme de l’eau, des en-cas, une trousse de premiers secours et des couches de vêtements supplémentaires.
  • Outils de navigation : Apportez une carte, une boussole et un appareil GPS ou un smartphone avec des cartes hors ligne pour rester sur le bon chemin.
  • Eau et filtration : Emportez une bouteille d’eau réutilisable et un système de filtration de l’eau pour garantir un approvisionnement en eau propre pendant votre randonnée.
  • Protection solaire : Le soleil chilien peut être intense. N’oubliez pas les lunettes de soleil, la crème solaire et un chapeau à large bord.
  • Matériel de couchage : Si vous prévoyez de camper, une tente légère et un sac de couchage chaud sont indispensables.
  • Nourriture et en-cas : Emportez des aliments riches en énergie comme des noix, des barres énergétiques et des fruits secs pour garder votre énergie sur le sentier.
  • Pièce d’identité : Emportez une photocopie de votre passeport, de votre permis de trekking et des coordonnées des personnes à contacter en cas d’urgence.
  • Argent liquide et cartes de crédit : Dans les régions reculées, l’argent liquide peut être roi, alors ayez quelques pesos chiliens à portée de main.

Conseils de sécurité

La sécurité doit toujours être une priorité absolue lors d’une randonnée au Chili. Suivez les conseils suivants pour que votre aventure se déroule en toute sécurité :

  • Acclimatez-vous : Si vous prévoyez de faire du trekking dans des régions de haute altitude, passez quelques jours à vous acclimater pour éviter le mal de l’altitude.
  • Vérifiez la météo : Vérifiez toujours les prévisions météorologiques avant de partir, et soyez prêt à faire face à des changements soudains.
  • Restez hydraté : Buvez beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation, surtout dans les régions sèches du Chili.
  • Ne laissez aucune trace : Respectez l’environnement en emportant tous vos déchets et en minimisant votre impact sur la nature.
  • Parlez de vos plans à votre entourage : Informez une personne de confiance de vos projets de randonnée et de l’heure prévue de votre retour.
  • Connaissez vos limites : Soyez honnête avec vous-même en ce qui concerne votre forme physique et vos capacités de randonnée. N’en faites pas trop.
  • Connaissance des lieux : Si vous ne connaissez pas bien la région, envisagez d’engager un guide local qui connaît le terrain et les conditions.
  • Trousse de premiers soins : Emportez une trousse de premiers soins de base et sachez comment l’utiliser en cas de blessures mineures.

Articles similaires

Lire aussi x