Catégories

Explorant les racines du rap de Nepal: une biographie du rappeur et beatmaker

Explorant les racines du rap de Nepal: une biographie du rappeur et beatmaker

Parmi les artistes emblématiques de la scène musicale, il est retrouvé Népal, un rappeur et beatmaker de talent. Hélas, son départ prématuré en novembre 2019 a mis un terme abrupt à une carrière prometteuse. Dans cet article, nous allons plonger dans les racines du rap de cet artiste à travers sa biographie, en mettant en exergue l’ensemble de son parcours artistique.

Enfance et adolescence de l’artiste

Né le 12 Octobre 1990, Clément Enzo Florian di Fiore (Nepal) est un rappeur et beatmaker qui a su imposer son style dans la scène musicale de son pays. Né à Paris, il a grandi dans un milieu modeste où il a développé un goût pour l’écriture et la musique.

Lire également : Rôle et importance de l'acte authentique dans les transactions légales

Durant son adolescence, l’artiste a découvert le rap à travers des vidéos en ligne et des émissions de radio. Il a été fasciné par cette forme de musique qui permettait de s’exprimer librement sur des sujets sociaux et politiques. Il a commencé à écrire des textes et à enregistrer des maquettes dans sa chambre, avec des moyens rudimentaires.

Le rappeur a également été influencé par la musique traditionnelle népalaise. Il a ainsi créé un style unique, qui mélange les sonorités locales avec les codes du rap international. Cette fusion lui a permis de se démarquer sur la scène musicale et d’attirer l’attention du public.

A lire en complément : Attestation d'assurance responsabilité civile : ce qu'il faut savoir

Vie artistique

Ce prodigieux artiste, connu sous les noms d’emprunt KLM et GrandMaster Splinter, a été un membre éminent du collectif de la 75 Session. En collaboration avec Doums, il a formé le duo 2Fingz et a été étroitement lié au collectif L’Entourage. Népal a attribué une importance primordiale à l’anonymat, ne se manifestant qu’à travers une cagoule, un masque, une capuche ou même un maquillage, déclinant toute exposition médiatique.

Il est décédé à l’âge présumé de 24 ans, le 9 novembre 2019, de causes encore indéterminées. La nouvelle de son départ sur terre a été dévoilée par ses proches onze jour après son décès. Le chanteur de rap avait avisé son auditoire de la parution prochaine de son premier opus intitulé « Adios Bahamas ». La publication était programmée pour le 10 janvier 2020.

Il a commencé sa carrière en 2011 avec sa première production musicale au sein de la 75 Session, le titre « John Doe ∅1 ». Il convient de souligner qu’il a conjointement constitué le tandem 2Fingz avec l’un des membres de ‘’L’Entourage’’, Doums.  La mixtape « 2Fingz » et l’opus « La Folie des Glandeurs » résultent de cette collaboration.

Tournée nationale et internationale

Malgré sa courte carrière, Népal a réussi à se faire un nom dans la scène hip-hop locale et internationale. En 2018, il a effectué une tournée nationale en France, intitulée « Esprits malades Tour », avec son acolyte Doums, qui a connu un franc succès.

Il a également été invité à plusieurs festivals de renom en France et en Belgique, tels que le Festival de Dour, le Festival Cabourg Mon Amour et le Festival Les Ardentes. Son style unique, mélangeant les sonorités locales avec les codes du rap international, a conquis un public de plus en plus large.

Népal avait également prévu une tournée internationale en Asie, en Europe et en Amérique du Nord pour promouvoir la sortie de son premier album solo « Adios Bahamas ». Cependant, sa disparition prématurée a empêché la concrétisation de ce projet. Son héritage musical continue néanmoins d’influencer la scène hip-hop népalaise et internationale.

Articles similaires

Lire aussi x