Catégories

AVC : symptômes et traitement

AVC : symptômes et traitement

L’accident vasculaire cérébral est aussi connu sous le nom d’attaque cérébrale. Il est dû à une rupture d’un vaisseau sanguin ou d’un infarctus cérébral qui entraîne une perte de la fonction cérébrale de manière brutale et inattendue. Cela entraîne beaucoup de dommages au niveau de vos tissus cérébraux. Découvrez ici les symptômes et les traitements disponibles en cas d’AVC.

Les symptômes d’un AVC

L’AVC ne prévient pas, cela dit, il existe des signes annonciateurs qui prédisent la venue de ce mal.

A découvrir également : Les seniors prennent-ils du muscle après 70 ans ?

Vous avez l’hémiplégie partielle ou totale. Lorsqu’elle survint, celle-ci est souvent unilatérale. Vous allez constater qu’une partie de vos membres supérieurs et inférieurs avec la moitié de votre visage sont inertes.

Dans certains cas, vous allez constater une difficulté à parler clairement. Le vertige soudain et la perte de l’équilibre doivent aussi vous alerter. Chez certaines personnes, le signe annonciateur d’un AVC est la perte soudaine de la vision au niveau d’un œil ou des deux.

A lire en complément : Voir un médecin en vidéo avec Qare : comment ça marche

Vous aurez l’impression de voir que du noir accompagné d’une migraine atroce. Ces symptômes sont les plus fréquents que vous allez rencontrer. Cependant, il y en a d’autres comme les douleurs dans la poitrine.

Il faut noter que ces signes ne sont que des présomptions de ce mal. Alors, il est nécessaire de prendre contact avec un médecin lorsque vous êtes en face de ces symptômes afin de faire un diagnostic.

Les traitements d’AVC

AVC

Une attaque cérébrale demande une prise en charge d’urgence. Environ 20 % des personnes décèdent les semaines qui suivent l’accident. Alors, si après analyse, le risque de la survenue d’un AVC est trop grand, vous devez suivre un traitement pour aérer le cerveau.

Vous devez suivre la thrombectomie qui est une nouvelle méthode pour le traitement d’un AVC. Elle est envisageable lorsque vous avez une grosse artère obstruée. C’est un procédé qui permet l’extraction du caillot à l’aide d’un filet sans ouvrir votre cerveau. Le chirurgien passe le matériel par vos artères.

Selon les résultats de votre imagerie cérébrale, il est conseillé de suivre cette intervention dans les 24 heures qui suivent l’apparition des premiers signes de l’AVC. La Thrombectomie est utilisée comme une alternative lorsque la thrombolyse n’est pas indiquée chez une personne.

Il y a aussi la possibilité de suivre un traitement médicamenteux. Le médecin va vous prescrire des antiagrégants plaquettaires ou des anticoagulants pour empêcher l’apparition de nouveaux caillots ou des complications.

Lorsque vous êtes déjà sous un traitement du diabète, de l’hypertension ou même d’un excès de cholestérol, vous aurez droit à d’autres médicaments. En réalité, le traitement de l’AVC est fonction des causes de ce mal.

Articles similaires

Lire aussi x