Catégories

CBD et santé: que révèlent les études scientifiques en France ?

CBD et santé: que révèlent les études scientifiques en France ?

Les boutiques de CBD ont proliféré ces dernières années, de même que les sites de vente en ligne et les espaces dédiés aux cosmétiques au cannabis dans les parfumeries et les supermarchés.

Le succès des produits cannabinoïdes ne fait aucun doute, il semblerait que plus de 10% des Français ont déjà essayé et apprécié les produits CBD et 5% en consomment régulièrement au moins une fois par semaine. Pourquoi ?
Apparemment, les nombreux bienfaits du CBD pour la santé sont bien connus: réduction des douleurs, gestion de l’anxiété et du stress, atténuation des inflammations, amélioration du sommeil et de la peau.

A lire également : Sauna japonais : soin du corps

Mais qu’en pense la science ? Les etudies cliniques existent, aussi pour des maladies plus serieuses, mai surement on a besoin de plusieurs tests et de plusieurs patients au test. Selon Tangui Barré, porte-parole du laboratoire Sciences économiques et sociales de la santé et traitement de l’information médicale (Sesstim) à Marseille, il est encore trop tôt pour considérer le CBD comme un produit brevetable.

Les scientifiques restent donc prudents, mais il ne fait aucun doute que les recherches menées jusqu’à présent, qui ont donné lieu à des réactions positives et à l’appréciation du public, ne peuvent être ignorées.

Lire également : Astuces pratiques pour maîtriser l'art du vapotage

CBD et THC comparés

THC (delta 9-tétrahydrocannabinol) et CBD (cannabidiol) sont deux des cannabinoïdes majorités de la plante de cannabis.

Le THC est responsable des effets psychotropes et de la défonce attribués à la consommation de marijuana et génère une dépendance; en France, comme dans d’autres pays européens, il est illégal.

Le CBD, au contraire, non seulement ne provoque pas d’effets psychoactifs ni de dépendance, mais permet de contrôler l’euphorie provoquée par le THC. Toutefois, ce n’est qu’à la fin de l’année dernière que le Conseil d’État a levé la dernière interdiction concernant le cannabis léger (c’est-à-dire les produits contenant uniquement du CBD) et a autorisé la vente de fleurs et de feuilles dont la teneur en THC est inférieure à 0,3 %, comme le prévoient les lois européennes. La France est en effet le premier producteur de chanvre en Europe et les produits fabriqués à partir de ses extraits rapportent plus de 700 millions d’euros.

Une autre étude menée par Tangui Barré du Sesstim a montré l’efficacité du CBD dans la lutte contre la dépendance à la marijuana: lors d’un test réalisé sur 1500 personnes dépendantes du cannabis, 11 % ont utilisé le CBD pour tester son efficacité et plus de la moitié d’entre elles ont effectivement ressenti des bénéfices.

Malgré cela, il existe un seul médicament à base de CBD autorisé en France, l’Epidyolex, qui traite l’épilepsie. Les recherches sur ce médicament ont souligné son efficacité sur l’hyperexcitabilité des neurones et les formes rares comme les syndromes de Lennox Gastaut et de Dravet.

Les bienfaits du CBD sans THC

Nous allons examiner quelques études sur les cannabinoïdes.

Les équipes françaises de l’Inserm indiquent qu’utiliser du CBD est utile pour contrôler les conséquences de l’addiction à l’alcool, car induit une diminution de la consommation d’alcool et une très légère réduction des lésions au foie.

Benjamin Rolland, du centre hospitalier du Vinatier, à Lyon, va lancer une étude clinique dénommée Caramel qui concerne le traitement de l’alcoolodépendance par CBD, au deuxième semestre 2023. Cette étude est soutenue par Clémence Casanova, post-doctorante au Sesstim, qui en a suivi toutes les conséquences.

Dans toutes ces études, c’est le CDB et donc le cannabis light qui est examiné, mais pas le cannabis « classique » avec THC. Cela signifie qu’il est possible de bénéficier des propriétés du cannabis sans nécessairement avoir recours à un produit illégal qui engendre des effets secondaires.

CBD: quels sont les doutes ?

Il faut cependant reconnaître que le CBD suscite également des inquiétudes.

L’un des facteurs pris en compte par la recherche est l’apparition d’éventuels effets indésirables, qui soulignent que le CBD peut altérer la conduite, en raison de son effet relaxant, ou provoquer de la somnolence, une modification de l’appétit ou des diarrhées chez ceux qui n’ont pas l’habitude de le tolérer, sans oublier les doutes quant à sa prise pendant la grossesse ou lors de la prise de médicaments.

Bref, les incertitudes des spécialistes nécessitent des recherches supplémentaires avant d’exprimer un avis définitif sur les cannabinoïdes, ce qui ne permet pas à la France de donner une bénédiction définitive à ce principe actif.

Si vous souhaitez donc commencer à utiliser des produits à base de CBD pour votre santé, pensez d’abord à consulter votre médecin généraliste, qui prendra en compte votre tableau clinique.

Conseils d’achat pour les produits CBD

Les doutes de la science sont cependant accompagnés d’autant d’études qui ont généré des avis positifs, dont certains ont déjà été mentionnés dans cet article.

Si vous avez l’intention de commencer à utiliser le CBD dans votre routine de bien-être, il faut savoir qu’il existe de nombreux produits qui peuvent satisfaire tous les besoins, même ceux qui n’aiment pas fumer: caches, tisanes, aliments, essences à vaporiser.

Le produit que nous recommandons, cependant, est l’huile de CBD, qui est polyvalente et dont les bénéfices sont presque immédiats. Elle peut être ajoutée aux aliments et aux boissons ou prise purement par voie orale, sous la langue: il suffit de verser quelques gouttes à l’aide du pratique compte-gouttes et vous ressentirez immédiatement une relaxation générale et un soulagement de la douleur et de l’inconfort.

Assurez-vous toujours de vous adresser à un revendeur sérieux et professionnel qui garantit des produits certifiés et d’origine claire, et n’hésitez pas à poser toutes les questions que vous voulez.

Articles similaires

Lire aussi x