Catégories

Les réglementations pour les conducteurs de véhicules électriques

Les réglementations pour les conducteurs de véhicules électriques

Le développement des nouvelles technologies entraîne une évolution dans les modes de consommation. Aujourd’hui, de nombreux conducteurs se tournent vers les voitures électriques. Celles-ci sont connues pour favoriser l’économie sur les dépenses de carburant. Elles minimisent également l’émission de CO2, contribuant ainsi à la protection de l’environnement.

Cependant, savez-vous quelles sont les réglementations à respecter en conduisant ce type de véhicule ? Cet article vous dévoile tout sur le sujet.

A voir aussi : Assurance 2 roues : pourquoi il est important de s'assurer pour rouler en toute sécurité

Qu’est-ce qu’un véhicule électrique ?

Une voiture électrique est un modèle de véhicule qui fonctionne à l’électricité. En principe, elle est dotée d’une boîte de vitesses automatique. Il convient donc de posséder un permis boîte automatique si vous comptez conduire ce type d’automobile. Qu’elles soient traditionnelles ou digitales, la plupart des auto-écoles peuvent vous former à la conduite avec une voiture automatique. Néanmoins, une formation permis de conduire en ligne présente l’avantage de combiner un tarif compétitif et un enseignement de qualité. En outre, il suffit d’avoir un appareil qui se connecte à internet pour consulter vos cours.

D’ailleurs, vous pouvez y accéder depuis un ordinateur ou une application mobile. Une auto-école digitale met également à votre disposition des tests vous permettant d’évaluer vos connaissances. Ces entraînements peuvent parfaire votre préparation à l’examen.

A lire en complément : Comment progresser rapidement en cours de conduite : les étapes à connaître

Quoi qu’il en soit, il existe deux types de véhicules électriques :

  • Les modèles hybrides possèdent à la fois un moteur électrique et un moteur thermique. Ce premier est secondaire et ne fonctionne que dans certaines situations. La plupart du temps, c’est le moteur thermique qui fait rouler le véhicule.
  • Les modèles 100 % électriques possèdent uniquement un moteur électrique. Ils peuvent exploiter une batterie ou une pile à combustible (moins utilisée en France). L’électricité des véhicules à pile à combustible est produite avec de l’hydrogène et de l’oxygène. Quant à ceux qui fonctionnent avec une batterie, ils se rechargent sur des bornes ou des prises électriques.

Dans les deux cas, les voitures électriques visent à réduire la consommation de carburant, mais aussi les émissions polluantes. Ce qui vous permet de réaliser des économies tout en préservant l’environnement.

La réglementation sur le contrôle technique des véhicules électriques

Concernant le contrôle technique, la réglementation en vigueur pour les véhicules électriques diffère de celle des voitures thermiques. En effet, ils sont considérés comme des modèles particuliers, qu’ils soient hybrides ou entièrement électriques. Leur mode de contrôle est différent puisqu’il n’implique pas les mêmes contrôles. En d’autres termes, un véhicule électrique est équipé des points de contrôle habituels (freinage, direction, pneus, feux, ceintures…). Mais en plus, il comporte des éléments de contrôle supplémentaires liés à ses spécificités électriques.

Bien entendu, une voiture électrique n’est pas soumise aux tests de pollution puisqu’elle ne dégage pas de CO2. Elle n’est pas non plus concernée par les tests relatifs au fonctionnement des moteurs thermiques. Toutefois, si vous conduisez ce type d’automobile, vous devez réaliser un contrôle technique à une fréquence identique à celle d’une voiture thermique. La première vérification doit être effectuée quatre ans après la mise en circulation du véhicule, puis une fois tous les deux ans.

Les règles de sécurité routière que les conducteurs de véhicules électriques doivent respecter

Les conducteurs de voitures électriques sont soumis aux mêmes règles de sécurité routière que tous les autres usagers :

  • Vous et vos passagers devez porter une ceinture de sécurité, cela augmente vos chances de survie en cas de collision.
  • Vous ne devez pas boire d’alcool avant de prendre le volant d’une voiture électrique. Ce type de boisson altère la concentration, le temps de réaction, la vigilance, la vision…
  • Il est impératif de ne pas dépasser la limite de vitesse autorisée afin de minimiser les risques d’accident grave.
  • Lorsque vous êtes au volant de votre véhicule électrique, évitez toutes distractions (usage du téléphone portable, musique trop forte…). Celles-ci peuvent entraîner une altération de la conduite…

Les bonnes pratiques relatives à la recharge des véhicules électriques

Il existe certaines bonnes pratiques à respecter en ce qui concerne l’utilisation des bornes de recharge publiques :

  • Il ne faut pas considérer une place réservée à la recharge comme un parking. Vous devez quitter l’emplacement une fois le plein effectué.
  • Il se peut que plusieurs conducteurs rejoignent une borne de recharge au même moment. Dans ce cas, il convient de laisser la priorité à ceux qui en ont le plus besoin. Il s’agit notamment des véhicules qui sont sur le point de se décharger complètement…

Cet article vous a indiqué les réglementations pour les conducteurs de voitures électriques. Les respecter vous évitera les sanctions et tout préjudice relatif à la mobilité électrique.

Articles similaires

Lire aussi x