Catégories

Que signifie ATM : définition de ATM (Asynchronous Transfer Mode )

Que signifie ATM : définition de ATM (Asynchronous Transfer Mode )

L’acronyme ATM désigne le mode de transfert asynchrone. Il s’agit d’une technologie réseau qui permet de transporter des données numériques sous forme de cellules de 53 octets via un support physique utilisant la signalisation numérique. L’objectif de l’ATM est de réguler le transport des informations audio, visuelles et numériques en garantissant un certain niveau de qualité de service. Retrouvez plus de détails ici.

Qu’est-ce que l’ATM et à quoi sert-il ?

Les réseaux de télécommunications utilisent l’ATM comme méthode de commutation qui emploie le multiplexage temporel asynchrone pour coder les données dans des cellules compactes de taille fixe. C’est un protocole de niveau 2 du modèle OSI, qui fonctionne sur fibre optique ou paire torsadée.

A lire en complément : Téléphone Tesla PI 5G : info ou intox ?

L’objectif de l’ATM était de répondre aux exigences du réseau numérique à intégration de services à large bande (RNIS-LB) qui est axé sur la fusion de différents réseaux de télécommunications. Il permet ainsi de créer un réseau unifié qui peut transporter différents types de trafic avec une qualité de service garantie.

L’ATM présente plusieurs avantages par rapport aux autres technologies réseau comme Ethernet :

A lire aussi : Parm Carrefour Connexion : un moyen simple et efficace de gérer vos paiements

  • il offre des débits élevés pouvant atteindre 10 Gbit/s 3 ;
  • il utilise efficacement la bande passante physique en exploitant les blancs de communication pour transmettre les données ;
  • il permet de multiplexer des données synchrones ou asynchrones sur une même liaison synchrone ;
  • il assure une faible latence et une faible gigue grâce à la taille fixe des cellules et à l’absence de routage ;
  • il permet d’adapter la qualité de service en fonction des besoins des applications en utilisant différents niveaux de priorité et différents modes de transfert.

L’ATM est utilisé par les opérateurs télécom pour former le cœur des réseaux à large bande comme le réseau optique synchrone (SONET) ou le réseau numérique synchrone (SDH). Le transport du réseau téléphonique commuté (RTC) et du réseau numérique à intégration de services (RNIS) est un autre de ses objectifs. Il peut aussi servir à connecter des réseaux locaux (LAN) ou des réseaux privés virtuels (VPN).

Quels sont les principes de fonctionnement de l’ATM ?

L’ATM repose sur quelques concepts clés comme les cellules, les commutateurs et les identifiants.

Les cellules

Ce sont les unités élémentaires d’information dans l’ATM. Elles sont constituées d’un en-tête de 5 octets et d’une charge utile (payload) de 48 octets. L’en-tête contient des informations essentielles pour le transport des cellules. Ces données sont l’identifiant du circuit virtuel (VCI), l’identifiant du chemin virtuel (VPI), le type de service (PT), la priorité (CLP) et le contrôle d’erreur (HEC).

Les commutateurs

Il s’agit des équipements qui assurent la transmission des cellules entre les sources et les destinations. Ils utilisent les informations contenues dans l’en-tête pour établir des connexions point à point entre les terminaux. Il existe deux types de commutateurs. Vous avez d’abord les commutateurs ATM qui opèrent au niveau 2 du modèle OSI. Ensuite, il y a les commutateurs IP/ATM qui opèrent au niveau 3 et qui peuvent router les paquets IP encapsulés dans les cellules ATM.

Les identifiants

Ce sont les codes numériques qui permettent de distinguer les différentes connexions virtuelles dans l’ATM. Il existe deux niveaux d’identifiants : le VPI et le VCI. Le VPI identifie un chemin virtuel, c’est-à-dire un ensemble de circuits virtuels partageant la même route entre deux commutateurs. Le VCI identifie un circuit virtuel, c’est-à-dire une connexion logique entre deux terminaux. La combinaison du VPI et du VCI permet de définir un chemin unique pour chaque cellule.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’ATM par rapport à d’autres technologies de transmission de données ?

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’ATM par rapport à d’autres technologies de transmission de données ?

L’ATM offre plusieurs avantages par rapport à d’autres technologies telles que le Frame Relay et la liaison louée T1/E1.

Les avantages

L’ATM est une technologie très performante qui peut offrir des débits allant jusqu’à 10 Gbps. Cela permet aux entreprises de disposer d’une bande passante suffisante pour prendre en charge différents types de trafic tels que la voix, la vidéo et les données.

L’ATM utilise un mécanisme avancé de gestion du trafic appelé Quality of Service (QoS). Ce système garantit une qualité constante du service pour chaque application réseau, ce qui se traduit par des performances optimales pour tous les utilisateurs.

L’ATM a été conçu dès le départ pour être évolutif et flexible. Il peut ainsi s’intégrer facilement dans des réseaux existants ou futurs sans nécessiter des investissements trop importants.

Les inconvénients

Malgré ses nombreux avantages, l’ATM n’est pas exempt d’inconvénients.

Tout d’abord,

Comment l’ATM a-t-il évolué au fil du temps et quel est son impact sur les réseaux de télécommunications modernes ?

Comment l’ATM a-t-il évolué au fil du temps et quel est son impact sur les réseaux de télécommunications modernes ?

L’ATM a connu une évolution constante depuis sa création dans les années 1980. Au départ conçu pour transporter des données, il s’est peu à peu adapté aux besoins croissants en matière de voix et d’image.

Dans les années 90, l’ATM était considéré comme la solution idéale pour remplacer le réseau téléphonique public commuté (PSTN). Cette transition n’a jamais eu lieu en raison des coûts élevés associés à la mise en place d’une infrastructure ATM complète.

Au cours des dernières années, l’ATM a été remplacé par d’autres technologies plus avancées telles que le MPLS, qui offre une capacité supérieure à celle de l’ATM tout en conservant la qualité de service QoS. Malgré cela, il existe encore aujourd’hui un certain nombre de réseaux ATM déployés dans le monde entier.

L’un des principaux impacts de l’évolution technologique sur les réseaux modernes est qu’elle permet aux entreprises d’améliorer leur efficacité opérationnelle ainsi que leurs performances.

Les systèmes actuels utilisent souvent une combinaison de différentes technologies pour répondre aux besoins spécifiques des clients.

Articles similaires

Lire aussi x