Catégories

Comment faire baisser les frais de notaire ?

Comment faire baisser les frais de notaire ?

Bien qu’ils soient fixes en théorie, vous pouvez faire baisser les frais de notaire de plusieurs manières. En effet, il est possible de payer les frais d’agence de façon distincte ou encore négocier les honoraires du notaire. Découvrez en quelques lignes tout ce qu’il faut savoir pour réduire ces charges le plus efficacement possible.

Faire baisser les frais de notaire en négociant ses émoluments

Négocier les frais de notaire n’est pas chose aisée, car ils sont composés à 80 % des taxes fixes que prélèvent l’État et les collectivités locales. La rémunération que perçoit le notaire ne représente donc qu’une infime partie du prix de vente.

A lire aussi : Comment acheter un bien immobilier en Espagne?

Si vous souhaitez faire baisser les frais de notaire, vous pouvez consulter plusieurs professionnels et tenter de négocier leur rémunération. Cette solution est très avantageuse, car la consultation du notaire est gratuite jusqu’à la rédaction de l’acte du compromis de vente.

Le notaire peut accepter de réduire ses honoraires si vous faites de bonnes négociations avec lui. Cette réduction est cependant appliquée à l’ensemble de sa clientèle.

A découvrir également : Quel salaire pour emprunter 50 000 euros ?

Déduire la valeur du mobilier qui garnit le logement

faire baisser les frais de notaire

Le bien immobilier que vous souhaitez acquérir peut contenir des équipements intérieurs comme un abri de jardin ou une cuisine équipée par exemple. Ces biens ne sont pas concernés par les frais de notaire.

Vous pouvez donc faire baisser les frais de notaire en évaluant ces meubles et en soustrayant leur valeur du prix de vente. Basez-vous sur la période d’achat (ou de rénovation) et sur les différentes factures pour déterminer leur valeur avec précision. N’oubliez pas d’appliquer un coefficient de vétusté.

Vous devrez préciser la valeur des équipements et le prix de vente du logement de façon séparée sur le compromis de vente. De même, il faut savoir que le montant de ces biens meubles ne doit pas dépasser un certain pourcentage par rapport au prix de vente du logement.

Veillez donc à bien vous renseigner avant de choisir cette solution pour éviter un contrôle fiscal.

S’acquitter des frais d’agence

Cette solution n’est applicable que si vous passez par une agence immobilière pour acquérir votre logement. Vous pouvez ainsi payer les frais d’agence séparément. Ils sont ensuite déduits des frais de notaire.

Les frais de notaire sont calculés sur la somme nette « vendeur », et non sur le coût global de la transaction. N’oubliez pas que c’est le mandat qui précise si c’est au vendeur ou à l’acheteur de régler les charges liées à l’agence. Il doit donc désigner l’acheteur comme payeur de la somme demandée afin que ces frais soient déduits de ceux du notaire.

Articles similaires

Lire aussi x